• Hiruzen Sarutobi

     

    Hiruzen Sarutobi, généralement désigné par son titre de troisième hokage (Sandaime Hokage)

    On le surnomme « le Professeur » (et parfois même « Dieu des shinobis »), car il maîtrise toutes les techniques des shinobis de Konoha ce qui fait de lui l'un des plus intelligents Hokage, et probablement l'un des plus forts lors de sa jeunesse. Membre et chef du clan Sarutobi (bond de singe), il est un guerrier rapide et agile, capable d'invoquer les singes et même leur roi Enma.

    Il fut entraîné par les deux premiers hokage (Shodaime et Nidaime) et était un talentueux élève qui apprendra de nombreuses techniques à son jeune âge. Ce talent lui permit d'être gradé très rapidement et devint Hokage alors qu'il était encore très jeune. Il entraîna Jiraya, Orochimaru et Tsunade, les futurs grands sannin. Dans un premier temps, Sandaime choisit Orochimaru comme prochain chef du village caché de la feuille avant de découvrir que ce dernier, son meilleur élève, faisait des recherches interdites. Son amour envers l'enfant, aussi génial que monstrueux, l'interdit de tuer Orichimaru pour son hérésie et le laissa s'enfuir du village. Il confia alors la responsabilité d'Hokage à Minato, le jeune élève de Jiraya. Après le sacrifice de ce dernier, et sans remplaçant évident, il reprit ses fonctions de chef.

    Lors de l'examen de chūnin, Orochimaru, se faisant passer pour le Kazekage, élabora un plan avec les ninjas de Suna pour détruire Konoha et massacrer tous ses habitants. Sandaime qui découvrit alors que son ancien élève était venu le tuer, combattit ce dernier pour protéger son village et les habitants qui croyaient en eux. Après une série de techniques de haut niveau, et très impressionnantes, Sarutobi montra qu'il était un vrai Hokage et vainquit non seulement Orochimaru, mais aussi ses deux maîtres, le premier et le deuxième Hokage que le sannin invoqua pendant le combat. Il finira par se sacrifier en invoquant le dieu de la mort qui, pour prendre l'âme d'un adversaire, réclame aussi celle de son invocateur. Mais, du fait de son vieil âge, sa réserve de chakra se retrouva épuisée après un tel combat, et il ne put éviter un coup mortel de l'épée de Kusanagi qui se ficha dans son dos lors de l'invocation ultime. Ceci l'empêcha de tuer Orochimaru mais le shinigami lui prit tout de même ses deux mains, le privant de faire des signes de mains lors de ninjutsu. Il mourut, un sourire sur les lèvres, alors qu'il avait sauvé son village, corrigé les fautes du passé, puisque sa plus grande faute et défaut est sa gentillesse. Il restera dans les mémoires de ses sujets comme un chef aimé et aimant, surtout pour les quelques orphelins des guerres précédentes (Iruka, Naruto...) pour qui il représentait toute leur famille.

    On apprend plus tard que Sarutobi fut le seul à s'opposer à Danzô et les deux conseillers du village quant à la décision de traiter les Uchiwa comme des ennemis à abattre, mais ce fut en vain. Itachi finira donc, sous les ordres de ces anciens, par exterminer le Clan Uchiwa, son propre clan, mais en ne laissant que Sasuke pour survivant en prenant la parole de Sandaime qu'il le protégerait de Danzō et des conseillers. Lors de la mort de Sandaime, Itachi apparait à Konoha pour faire signe à Danzô qu'il est encore là à protéger Sasuke.

    Le clan Sarutobi est rarement cité dans le manga Naruto mais l'on sait qu' Hiruzen possède au moins deux fils: Asuma et le père de Konohamaru.

     

    Techniques

    • Katon, Karyū Endan (Art du feu, le dragon infernal):
    Variante du « Ryūka jutsu » créant une flamme dévastatrice.
    • Doton, Doryūheki (Art de la terre, mur de boue):
    Jutsu de protection. En crachant de la boue par la bouche se crée une immense barrière de terre verticale.
    • Kage Bunshin no Jutsu (Technique des clônes de l'ombre):
    Le clônage de l'ombre qui crée des clônes consistants.
    • Fūin Jutsu: Shiki Fūjin (Technique des sceaux: la malédiction du démon défunt):
    technique mortelle qui permet d'emprisonner l'âme de quelqu'un dans un autre corps grâce à l'invocation d'un shinigami. Cette technique tue celui qui l'utilise. Elle fut utilisé par le 4e Hokage pour enfermer l'âme de Kyûbi dans Naruto. En fait, Sandaime utilise se technique pour tenter d'emprisonner Orochimaru dans son corps.
    • Gogyō Kaiin (Effacement du sceau des cinq éléments):
    annule les effets du Gogyō Fūin qui permet de bloquer et de sceller le chakra de l'adversaire. Ces techniques sont de très haut niveau, les seuls ninjas pouvant les utiliser étant les sannins ou le 3e Hokage 
    • Kuchiyose no jutsu (Technique d'invocation):
    permet d'invoquer Enma, le roi des singes, celui-ci ayant la faculté de se transformer en « bâton de diamant ». Enma est lui-même très puissant, de plus le bâton peut s'allonger et détruire tout ce qu'il touche. Il rivalise ainsi avec l'épée de Kusanagi d'Orochimaru. Il possède une excellente lecture du combat, et est capable de contrôler et de combiner tous les éléments.
    • Tōmegane no jutsu (Technique du téléscope):
    cette technique permet de visualiser une scène de loin mais aussi de prévoir une attaque. Lorsqu'un pays va attaquer, le Kage peut réagir plus vite et aller du devant en attaquant le premier.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :