•  

     

    Kakuzu:

     
    Kakuzu apparaît la première fois dans le chapitre 312. Il est membre de l'organisation Akatsuki, fait équipe avec Hidan et il possède l'anneau qui porte l'inscription "Nord" ("Kita") sur son majeur gauche. C'est aussi un déserteur du village de Taki, au Pays de la Cascade.

    Il apparaît comme quelqu’un de cupide et assez matérialiste, notamment en ne s’intéressant qu’à l’argent. Il ne donne de l’importance aux missions que si elles en valent la peine, et surtout si elles peuvent lui rapporter des primes. D’ailleurs, il semble avoir adhéré à l’Akatsuki uniquement par intérêt personnel, dans le sens où ses activités au sein du groupe lui donnent la possibilité de s’enrichir, par exemple en revendant le corps de ses victimes. Il prétend également être le trésorier de l’organisation, ce qui semble vrai puisqu’il dispose de subordonnés qui s’occupent de ses comptes (ils sont attaqués par Suigetsu). Kakuzu est certainement un ancien chasseur de primes au vu de ses relations et sa façon de concevoir ses missions comme " des chasses à l’homme " qui lui rapporte de l’argent.

    Toutefois, c’est aussi quelqu’un de prudent et disposé à obéir sans discuter à Pein, le leader d’Akatsuki. En revanche ses relations avec Hidan sont tendues, car ce dernier l'exaspère avec ses cérémonies et ses manières, (Hidan de son côté ne supporte pas non plus le côté matérialiste de Kakuzu et n‘accorde aucune valeur à l‘argent). Selon ses dires, c'est suite à ses sautes d'humeur qu'il aurait tué ses coéquipiers précédents. Il dit de Hidan qu'il ne peut pas le tuer, ce qui explique qu'ils soient toujours ensemble, ce qui ne les empêche cependant pas de se battre efficacement en équipe quand la situation l’impose (Hidan étant immortel, Kakuzu peut attaquer sans se préoccuper de sa sécurité et donc de mener des attaques dévastatrices).

    Kakuzu porte une cagoule de ninja qui lui cache la majeure partie de son visage, ne laissant apparaître que ses yeux, qui ont la particularité d’être de couleur pourpre avec des pupilles vertes.

    Il possède d'étranges pouvoirs et un corps assez "spécial" : bardé de cicatrices, il peut dessouder des parties de son corps pour attaquer tout en gardant leur contrôle grâce à de long fils noirs suintant de ses blessures. Ainsi il peut projeter ses bras pour étrangler ses ennemis, et ceux-ci s'il les sépare de son corps sont complètement indépendants. Ces fils noirs peuvent aussi servir à "recoller" des membres tranchés, comme par exemple le bras droit de Deidara ou bien la tête de Hidan. Il possède en tout cinq cœurs qui peuvent contrôler tout ou une partie de lui, ainsi que quatre masques incrustés dans son dos, qui permettent lorsqu'ils sont contrôlés par l'un des cœurs d'utiliser un élément en particulier. Une fois retirés de son corps, ils peuvent attaquer indépendamment, chacun ayant un corps composé de filins noirs caractéristiques de Kakuzu.

    Chaque " masque " est relié à un élément : le Lion pour Katon, le Taureau pour Raïton, l'Aigle pour Futon, le dernier masque semblerait manipuler le Suiton, mais il a été pulvérisé par Kakashi. En ajoutant la capacité Doton que Kakuzu utilise pour durcir son corps, il semble donc avoir accès aux 5 chakras élémentaires. Apparemment, il a complété ses aptitudes naturelles (Doton) par les quatre manquantes (une pour chaque masque). Il récupère les affinités de ses ennemis pour les stocker dans ses "masques". Chaque cœur provient de shinobis morts, il peut donc les changer au fur et à mesure qu'ils sont détruits, ce qui l'empêche de mourir également. D'ailleurs un de ses premiers adversaires fut Shodaime, (un des fondateurs de Konoha et le premier Hokage), par conséquent il serait très âgé, et donc très fort, puisqu'il a réussi à s'en sortir vivant. Il forme avec Hidan un "duo d'immortels" (Kisame Hoshigaki les surnomme les "frères zombies" avec ironie).

    Kakuzu est un combattant très sûr de lui, mais aussi très prudent qui ne dévoile ses forces que peu à peu (preuve en est le premier combat d'où l'on ne retire quasi-rien de ses aptitudes). Il sait bien alterner ses pouvoirs et utiliser les affinités au meilleur de leur possibilité (en combinant une aptitude forte et une faible, augmentant la forte). Il reste un combattant de moyenne-distance et perd un peu de son efficacité à courte-distance, de plus, ses jutsus se comptent sur les doigts de la main, mais il reste pourtant un très puissant Shinobi, qui a réussi à mettre en grande difficulté Kakashi Hatake lors de leur combat. Il s’avère être un vif analyste, sachant anticiper les attaques de ses ennemis et riposter en un très court instant, cette capacité pouvant être attribuée à son grand âge, qui, par sa longueur, lui a certainement permit de mener de très nombreuses batailles et d’affronter une multitude d’adversaires, ce qui lui conféra une très grande expérience dans l’art de mener les combats.

    Lors de sa rencontre avec Kakashi Hatake et l’équipe 10, son premier cœur est détruit par celui-ci grâce au Chidori (Raikiri), attaque d’affinité Raïton, plus forte que la défense de Kakuzu basé sur le Doton. C'est à ce moment que le masque contrôlant le Suiton meurt.

    Le second cœur fut détruit par le rituel de Hidan, involontairement et grâce à une tactique de Shikamaru Nara : ce cœur se trouvait en Kakuzu et celui-ci s'écroule. Les trois autres masques, séparés de lui pendant son combat contre Kakashi et l'équipe 10, réintégreront le corps inanimé de leur maître et l'un d'eux, le masque du Taureau contrôlant le Raïton, se sacrifiera alors pour donner son cœur à Kakuzu qui revient à lui.

    Il est enfin vaincu par Naruto arrivé en renfort dans le chapitre 341, qui lui détruit deux cœurs en un seul coup grâce à son nouveau Jutsu, l' Orbe Shuriken et à une habile stratégie élaborée à l’aide de ses clones. Bien qu’il lui reste un dernier cœur, il est trop affaibli pour riposter et reste au sol sans comprendre comment de simples " gosses " ont pu le battre, et c’est Kakashi qui lui répondra que c’est parce que les nouvelles générations sont toujours amenées à surpasser les précédentes, avant de lui porter le coup de grâce en détruisant son dernier cœur avec son fameux Raikiri. Son corps est emmené à Konoha afin d'être étudié par Tsunade pour connaître les effets de l'Orbe Shuriken, révélant ainsi que toutes les cellules et tous les nerfs de son corps furent littéralement "tranchés" par ce Jutsu.

    Techniques

    • Kurogane Karada - corps de fer

    Un jutsu basé sur le Doton qui rend sa peau extrêmement résistante et qui le rend virtuellement invulnérable aux attaques physiques, mais sensible à celles basées sur le Raïton.

    • Fûton Atsugaï - Le souffle destructeur

    Provoque une énorme bourrasque de vent dévastatrice.

    • Raïton Gïan - Obscurité factice

    Technique utilisant l'élément Foudre, après avoir sorti son masque de Foudre de son corps, Kakuzu utilise le masque pour utiliser un grand éclair sortant de sa bouche. Cette Attaque peut être parée avec une attaque du même élément et de même puissance comme le Raikiri.

    • Katon Zukokku - La face intrépide

    Après avoir sorti le masque de l'élément Feu de son corps, Kakuzu ordonne à l'entité de cracher une large masse de flammes de sa bouche. L'attaque se dirige droit vers l'ennemi brûlant tout sur son sillage.

    • Attaque Katon + Attaque Futon (pas de nom officiel donné)

    Dans cette attaque le masque de l'élément Feu de Kakuzu se combine avec le Masque du Vent pour une attaque dévastatrice.


    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Hidan:

    Hidan intervient pour la première fois à la fin du chapitre 312 de Naruto. C’est un nouveau membre de l’organisation Akatsuki ( il n’y serait entré que récemment ) et fait équipe avec Kakuzu. Il possède l’anneau portant l’inscription "Trois" ("San") sur son index gauche. C'est un déserteur, mais on ignore cependant de quel pays il est originaire, car le signe gravé sur son bandeau ( trois barres ) n’est associé à aucun village connu (peut être au village de la rivière, ou bien à sa religion(ce qui serait anormal, étant donné qu'il est très croyant)).

     
    <script type="text/javascript"> //<![CDATA[ if (window.showTocToggle) { var tocShowText = "afficher"; var tocHideText = "masquer"; showTocToggle(); } //]]> </script>

     

    Hidan appartient à la religion de Jashin (le jashinisme), un dieu qui prône la destruction totale de toute formes de vie. Tout ce qui est inférieur à la destruction est considéré comme un péché, c’est pour cette raison que Hidan déteste considérablement devoir capturer des adversaires vivants. Fervent croyant, il prie avant chaque combat à mener avec une chaîne de perle où est accroché le symbole de cette religion ( un triangle équilatéral dans un cercle ), et lorsque la bataille est terminée, il suit un rituel au cours duquel il doit rester allongé dans son symbole tracé sur le sol, une lance planté dans le corps et prier pendant de 30 minutes. Par ailleurs il déteste le côté matérialiste de son partenaire Kakuzu à propos de l’argent, auquel il n’accorde aucune importance, et déteste être interrompu dans un combat ainsi que suivre les ordres qui lui sont imposés par Pein le chef d'Akatsuki, qu’il ne respecte absolument pas, allant jusqu’à l’insulter devant les membres de l’organisation. Il est d’un tempérament assez impulsif et violent, n’hésitant pas à foncer tête baissée vers le danger quel que soit les risques, et ce, pour une raison simple : il a la particularité d’être immortel ! En effet, bien qu’il puisse recevoir des blessures, il ne peut en aucun cas en mourir, quel que soit leur gravité ( il est décapité dans son combat contre Asuma, ce qui n’empêche pourtant pas sa tête de continuer à vivre et d’insulter son adversaire ) et guérit très vite de celles-ci ( sa tête est recousue à son corps par Kakuzu ).

    Hidan ne s’entend pas avec Kakuzu, mais il est contraint de faire équipe avec lui : Kakuzu a déjà tué plusieurs anciens associés lors d‘accès de fureur, hors cela est impossible avec Hidan , en raison de son immortalité. Néanmoins, ils forment un duo très puissant pendant les combats et se battent beaucoup en équipe, combinant leurs capacités efficacement en fonction de l’autre. Kakuzu peut attaquer l’adversaire à distance sans se préoccuper de la sécurité de Hidan, pendant que celui-ci le harcèle au corps-à-corps. Pour se battre, il se sert d’une faux à 3 lames qu’il utilise comme un projectile qu’il peut commander à l’aide d’une corde enroulée autour de son poignet, et qui ferait de lui, selon ses dires, le membre le plus lent d’Akatsuki. Cette faux ne serait pas utilisée pour tuer l’ennemi, mais plutôt pour lui infliger des blessures et faire couler son sang, indispensable pour effectuer son rituel très particulier qui aura pour effet de le « relier » à lui, et qui se déroule en plusieurs étapes.

    D’abord Hidan doit tracer sur le sol l’emblème de sa religion, à savoir un triangle équilatéral dans un cercle avec son propre sang. Puis à l’aide da sa faux, il prélève du sang à l’ennemi (quelque gouttes suffisent) qu’il avale, et à partir de ce moment, une sorte de " connexion " invisibles vont les relier tout les deux, et provoquer une métamorphose physique de Hidan : sa peau devient noire, et des traits blancs apparaissent le long de son corps, notamment où se situent les os. Cet aspect le rend plus effrayant et le fait ressembler à une sorte de "faucheur de la mort". Enfin Hidan retourne sur sa marque tracée au sol : dès cet instant, toute les blessures que Hidan reçoit seront également infligées à l’ennemi. C’est alors que Hidan, à l’aide d’une lance, se mutile et se blesse à des endroits précis de son corps, provoquant une souffrance intense chez lui et son adversaire, et semble même trouver énormément de plaisir à se faire mal (car il ressent bien la douleur, mais ne risque rien grâce à son immortalité ). Après avoir suffisamment " joué " avec l’ennemi, il lui donne le coup de grâce en se poignardant en plein cœur, et la sensation de sentir l’autre mourir provoque chez Hidan une intense impression de bien-être, associé à une jouissance extrême. Cette technique n’est efficace que s’il reste sur son emblème au sol, s’il le quitte, le lien existe toujours et la transformation reste, mais les blessures ne sont plus partagées.

    On le voit se battre contre Nibi, les moines du temples du feu, l’équipe d’Asuma, où Hidan, bien que touché à plusieurs point vitaux et même décapité, parvient à tuer Asuma par son rituel, et contre l’équipe de Kakashi. Au chapitre 339, il sera battu par Shikamaru grâce à un piège tendu par celui-ci, dans la forêt sacrée des Nara : son corps est mis en pièces avec des parchemins explosifs (allumés par Shikamaru grâce à une cigarette en hommage à son maître Asuma), puis les morceaux sont ensevelis par des rochers dans un trou. Il n'est pas véritablement mort car sa tête étant intacte, il pouvait toujours parler et menacer Shikamaru de se venger du fond de "sa tombe" ! Mais enterré sous plusieurs mètres de terre et son corps en lambeaux, ( par conséquent totalement immobilisé ), il est improbable qu'il puisse ressortir un jour et donc restera probablement enfoui pour "l'éternité". A noter que si Hidan n’est pas véritablement mort, il est considéré comme tel par l’organisation Akatsuki.

    Techniques

    • Kami no Sabaki : Jugement de Dieu

    Technique de malédiction, consiste à lier psychiquement deux personnes entre elles. Toutes les blessures que l'invocateur reçoit sont aussi ressenties par la personne avec qui il est lié. Quand il utilise cette technique,il devient noir et gris(ou rouge et blanc).


    2 commentaires
  •  

     

     

     

    Deidara:(mort tue par sasuke)

    Il fait son apparition dans le chapitre 247 en tant que membre de l'Akatsuki, faisant d'abord équipe avec Sasori, puis Tobi. Il possède l'anneau portant l'inscription "Bleu" sur son index droit, et c'est un déserteur du village d'Iwa au pays de la Terre.

    Deidara apparaît pour la première fois en mission avec Sasori dans le but de capturer le Kazekage Gaara, afin de s'emparer du démon Ichibi scellé en lui. C'est un ninja très sûr de lui et doué d'un grand sens tactique pendant les combats, dont il fera preuve lors de son infiltration dans le village de Suna et son combat aérien titanesque contre Gaara. Bien que mit à mal physiquement (il perdra son bras gauche, broyé par le sable) il s'en sortira grâce à son intelligence et à ses techniques, et atteindra son objectif. On le retrouve en compagnie de Sasori dans l'une des cachettes de l'Akatsuki où il défia Naruto Uzumaki et Kakashi Hatake, mais il perdra son bras droit à cause du Mangekyou Sharingan du ninja copieur. Cette double amputation ne l'empêche pas d'utiliser une dernière fois sa technique pour maquiller sa mort. Il semble de plus que la perte de ses membres (qui n'a pas été suivie de lourdes pertes de sang comme on s'y serait attendu) ne l'affole pas outre mesure, et il en retrouvera par la suite l'usage, car ceux ci seront recousus par Kakuzu. Il fera ensuite équipe avec Tobi après la mort de Sasori, avec qui il vaincra le biju Sanbi et combattra Sasuke Uchiwa. Ce combat le forcera à utiliser "son arme ultime", et provoquera sa mort.

    "L'art est explosion"

    Deidara utilise une technique spéciale lors de ses combats. Il a en effet développé un jutsu unique (ou peut-être s'agirait-il d'un pouvoir héréditaire, un kekkei genkai), qui lui permet de modeler et d'animer une sorte d'argile pour en faire de puissantes bombes. Grâce aux bouches qu'il a dans chacune de ses mains, il commence par absorber l'argile et la mélange à son chakra. Il modèle ensuite l'argile en forme d'animaux dont il se sert pour se déplacer et pour combattre. Plus la concentration en chakra est grande, plus le potentiel destructeur de ses sculptures est important.

    Deidara se considère avant tout comme un artiste et ceci influence grandement sa conception du combat qu'il perçoit comme une forme d'expression artistique. Il partage cette vision des choses avec Sasori, bien qu'ils l'interprètent différemment. Deidara dit souvent que « l'art est une explosion », c'est à dire voué à une existence rapide mais tellement éclatante qu'elle marque durablement les esprits ; c'est pourquoi il se sert de bombes et d'explosifs au combat afin de souligner ce côté flamboyant et éphémère de l'art. Sasori quant à lui définit l'art comme un phénomène qui doit se prolonger dans le temps, voir éternel. Bien que Deidara juge grossier l'art de son camarade, il le respecte néanmoins.

    Il voue en revanche une haine secrète envers Itachi Uchiwa : dans sa jeunesse, il était un terroriste faisant partie d'un commando travaillant pour le compte d'Iwa, spécialisé dans les attentats à la bombe chez les pays voisins, et il décrivait déjà ses actions comme de l'art. Mais il fut "contraint" de rejoindre l'Akatsuki venu le recruter pour ses compétences après avoir été vaincu par Itachi à cause de son sharingan. Il alla jusqu'à entraîner durant des années son œil gauche pour qu'il puisse déjouer les genjutsus, espérant prendre un jour sa revanche contre Itachi, mais resta toutefois hanté par l'idée que le Sharingan dépasse artistiquement ses explosions.

    Lorsqu'il fait équipe avec Tobi, il se met souvent en colère à cause de la bêtise de ce dernier, mais il semble quand même l'apprécier et le considère comme une sorte de disciple.

    Défaite

    Deidara affronta Sasuke dans un combat acharné, mais constatant la supériorité de celui-ci à cause de son sharingan, sa folie poussée à son paroxysme l'obligea à utiliser son "ultime oeuvre d'art", c'est à dire à s'auto-détruire en emportant son ennemi avec lui. Il possède une quatrième bouche au niveau de son coeur scellée par des fils (semblables à ceux de Kakuzu). Une fois ces fils retirés, elle s'ouvre en grand et concentre son corps en une boule noire avec un visage monstrueux, qui est en réalité une bombe. Deidara meurt dans le chapitre 362 en explosant de cette manière, et dont la déflagration prendra la forme d'une immense figure abstraite visible à des kilomètres à la ronde. Il parvient à blesser grièvement Sasuke, sans toutefois le tuer.

    Techniques

    Deidara est un spécialiste des techniques du Dôton (Terre).

    • Création de statue : Deidara crée via ses paumes de main ou sa bouche des statues faites d'argile. Ces statuettes prennent pratiquement tout le temps la forme d'animaux (chouette, mille-pattes, dragon, araignée, oiseaux de toutes sortes...), mais il peut également créer des clones d'argiles.
    • Croissance : Deidara accroît la taille de ses statues d'argile.
    • Bombes C1 : Deidara crée de petites bestioles kamikazes qui explosent près de l'adversaire. C1 est le niveau le plus bas de capacité explosive, il correspond à un niveau de concentration de chakra dans les statuettes d'argile de Deidara.
    • Bombes C2 : Deidara crée des animaux d'argile de plus grande taille. C2 correspond à un niveau supérieur de concentration de chakra, ce qui permet de plus grandes explosions.
    • Bombes C3 : Deidara crée une statue d'argile contenant son plus haut niveau de chakra. La puissance destructrice du C3 est inimaginable, elle peut détruire entièrement un des villages cachés.
    • Katsu (Explosion) : D'un signe de main Deidara fait exploser ses sculptures d'argiles.
    • "L'art ultime" ou "La Bombe Suicide De Deidara" : Deidara crée un clone d'argile qu'il fait exploser pour maquiller sa fuite et se faire passer pour mort. Cette technique est plus un coup de bluff qu'autre chose, mais elle annonce la vraie attaque ultime.
    • Bombe C4 Karura : Il s'agit d'une des plus puissantes des attaques de Deidara. Après avoir mangé de l'argile, Deidara l'expulse de son corps et crée un clone d'argile gigantesque. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il n'explose pas en une détonation, mais "se désagrège", libérant ainsi des milliards et des milliards de bombes microscopiques, qui vont infecter toute forme de vie. Quand elles explosent elles détruisent le corps de l'intérieur, ne laissant aucune chance à celui qui subit l'attaque. Cette technique nécessite énormément de chakra.
    • Œil gauche : Il s'agit plus d'une capacité comme le sharingan que d'une réelle technique. Après s'être durement entrainé Deidara a réussi à transformer son œil gauche de façon à ce qu'il puisse défaire les genjutsus. Cette technique a pour origine la frustration due à sa défaite face à Itachi et son genjutsu avant son entrée dans l'Akatsuki.
    • Doton Bunshin (clone d'argile) : Il s'agit d'un clone d'argile créé à partir d'argile normale ou de terre. Le clone n'utilise pas de chakra, l'argile crée lui même des veines de chakra qui créent le chakra.
    • Auto-destruction : L'arme ultime de Deidara, selon ses propres mots « le chef-d'oeuvre, une explosion qui laissera une cicatrice dans la terre comme jamais aucune autre... », qu'il utilise en dernier recours contre Sasuke. Il a en effet une troisième bouche, plus grande que celles des mains, sur son cœur, cousue par d'étranges fils (peut-être ceux de Kakuzu). Il les défait avec les bouches de ses mains et lui fait manger une grosse boule d'argile qui provoque irrémédiablement sa mort. Toute sa force vitale est aspirée vers son cœur en une petite boule noire, au visage fatidique, et s'ensuit une explosion qui se propage à plus de 10 kilomètres à la ronde !

    2 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Sasori des sables rouge:

    Il a quitté le village de Suna, il y a vingt ans, pour rejoindre l'Akatsuki, au sein de laquelle il fait équipe avec Deidara (qui a remplacé Orochimaru après la désertion de ce dernier), il est le petit-fils de Chiyo , l'aïeule de Suna. Il a l'allure d'un jeune adolescent mais est bien plus vieux en réalité (il approche probablement la cinquantaine). Comme Kankurô, c'est un marionnettiste qui utilise des pantins pour le combat, mais Sasori a élevé son art à un niveau encore inégalé, ce qui fait de lui un adversaire bien plus redoutable (avec ses pantins, il aurait ravagé un pays entier !). Sasori des sables rouges est le maître incontesté des marionnettistes. Les propres marionnettes de Kankuro portent sa marque (un scorpion rouge). En plus d'être le plus doué des marionnettistes, Sasori est également un expert en poison.

    Ses premières marionnettes furent ses deux parents dans l'espoir de ressentir à nouveau l'amour de ses parents, mais cela fut un échec (ironiquement, ces deux pantins seront manipulés par Chiyo pour lui porter le coup fatal). Son surnom vient de sa marionnette usuelle au combat, Hiruko, qui dispose d'une large queue empoisonnée à la manière du scorpion (sa marionnette personnelle possède également le même genre d'arme).

    Sasori possède 298 pantins pour le combat, et est le seul à connaître la technique permettant de créer des Hitokugutsus, des pantins à partir d'êtres humains et dotés de chakra. Il a ainsi tué, puis transformé le 3e Kazekage en pantin, tout en lui conservant toutes ses techniques de très haut niveau (ce qui explique pourquoi les hommes de Suna ne l'ont jamais retrouvé durant la guerre Konoha-Suna). Il s'est également débarrassé de son propre corps au profit d'une marionnette, ce qui lui permet de se réfugier dans d'autres pantins en cas de besoin. Le seul vestige du vrai Sasori est son « cœur », qu'il garde dans un reliquaire placé sur sa poitrine. Ce reliquaire peut animer les pantins avec l'âme de Sasori et il peut se déplacer pour se greffer sur les divers pantins. C'est le seul point faible de Sasori et la garantie de son immortalité. Il sera défait par Sakura et Chiyo au terme d'un combat titanesque.

    Lors de son combat contre Sakura et Chiyo, il utilisera d'abord Hiruko, qui attaquera avec sa queue ainsi que des aiguilles empoisonnées dans sa bouche, mais Hiruko sera détruit par Sakura. Puis, Sasori invoqua la marionnette du Troisième Kazekage, et il tentera de tuer Sakura avec d'abord une lame, qui finalement ne touchera pas Sakura mais la queue d'Hiruko manipulée par ChiyO. Puis, avec des milliers de bras invoqués, que Sakura évitera de justesse, et enfin avec un nuage de poison, que Sakura dissipera avec un parchemin explosif. Puis, le Troisième affrontera les premiers pantins de sa propre création : "Papa" et "Maman". Après s'être affronté avec des armes, Sasori utilisera la "Limaille de Fer", et attaquera les deux femmes avec, paralysant "Papa" et "Maman", puis attaquera Sakura. Finalement, Sakura détruira le Troisième, et Sasori utilsera son propre corps contre Chiyo et Sakura, mais il sera finalement détruit par Sakura...Avant de se reconstruire. Il invoquera les "Hitogokutsus", et attaquera les deux femmes. Sakura réussira à sceller Sasori...Cependant, celui-ci avait transféré son coeur dans une autre marionnete, qui transpercera Sakura. Chiyo injectera l'anti-poison dans le corps de Sakura, et elle se soignera. Sasori décida de l'achever avec un coup de katana, mais Chiyo le transpercera au coeur avec "Papa" et "Maman". Sasori dira à Sakura qu'il avait rendez-vous avec son espion de chez Orochimaru dix jours plus tard, avant de rendre l'âme.

    Sasori se laisse tuer, car il n'esquive pas le dernier assaut de Chiyo qui lui détruira son cœur. Selon les dires de cette dernière, il avait vu le coup venir mais a choisi de ne pas réagir. Le manga laisse supposer que Sasori avait pour intention de mourir pour ainsi rejoindre ses parents, cependant cela n'a jamais été confirmé.

    Son anneau de l'Akatsuki représente la vierge : Gyokuno, porte le signe de la "sphère" ("Gyoku") et se situe sur le pouce gauche. Il est considéré comme l'un des meilleurs membres de l'organisation par Deidara, bien que ce dernier dénigre ironiquement son "art" par rapport au sien.

    Les marionnettes

    • Hiruko

    C'est la principale marionnette de Sasori. Il s'en sert comme d'une énorme armure (Hiruko est suffisamment grand pour qu'il puisse rentrer à l'interieur). En fait, il s'en sert aussi pour garder son anonymat et à part les membres d'Akatsuki personne ne sait que ce n'est pas son vrai corps (d'ailleurs même les membres d'Akatsuki ne connaissent pas son vrai visage). Hiruko est dotée d'une énorme carapace dorsale et d'une large queue de scorpion empoisonnée. La bouche de Hiruko peut tirer des aiguilles empoisonnés et son bras gauche est une sorte de bombe à fragmentation, contenant également des aiguilles, lesdites aiguilles sont bien sur toutes empoisonnées. Hiruko sera détruite par Sakura en un seul coup de poing .

    • Le 3e Kazekage, alias Le Prodige

    Cette marionnette est, selon l'aveu de Sasori, sa préférée. Côté armement elle dispose de larges épées sur son bras gauche alors que son bras droit contient des parchemins d'invocation un peu spéciaux. Ces parchemins peuvent invoquer des bras supplémentaires (environ une centaine) pour écraser l'ennemi, ils peuvent également lancer des kunaïs ou tirer du gaz toxique. Toutes ces armes ne sont rien pourtant comparé au jutsu unique du troisième : le Satetsu (la Limaille de fer). Le Satetsu agit un peu comme le sable de Gaara, il peut prendre n'importe quelle apparence, est manipulable à volonté, peut trancher à peu près n'importe quoi et est empoisonné. Cette technique est sûrement héréditaire. Le 3e sera finalement détruit par Sakura. C'est de loin le pantin le plus puissant vu à ce jour.

    • Sasori

    C'est la marionnette personnelle de Sasori et son ancien corps mécanisé. Il dispose d'un armement assez important, allant du lance-flammes aux épées rotatives dans le dos ainsi d'innombrable épées et 4 parchemins d'invocation de technique. Grâce à ce pantin il peut manipuler cent autres pantins à la fois et peut également se reconstruire à l'infini. C'est également avec ce corps que Sasori est devenu immortel. Il sera détruit par Chiyo avec une technique qui absorbe le chakra .

    • Les Hitokugutsus

    Sasori dispose en plus d'un renfort de 100 autres pantins, fabriqués avec les corps de ses innombrables victimes. Les hitokugutsus se battent surtout à l'épée et aux armes blanches et il compte sur leur nombre pour écraser les adversaires. La vraie dangerosité de ces pantins est que la moindre éraflure entrainée par leurs armes imbibées de poison est fatale !

     


    2 commentaires
  •  

    Itachi Uchiwa:(mort par sasuke)

    Itachi est le frère aîné de Sasuke et l'un des membres de l'Akatsuki dont il est l'un des membres les plus puissants.

    Histoire

    C'est un ninja extrêmement doué (dès son plus jeune âge, il parvint rapidement à maîtriser le Sharingan) qui devient la fierté de son père, Fugaku. Les habitants de Konoha reconnaissent sa formidable (et précoce) avancée dans la hiérarchie ninja du village. Il devient Genin à sept ans, il maîtrise le Sharingan à huit ans, Chūnin à dix ans et à treize ans il devient le chef de l'ANBU.

    C'est une période durant laquelle il est proche de son jeune frère Sasuke, ce dernier étant relativement introverti en raison de l'exceptionnel talent de son frère ainé. Mais lorsqu'il découvre certaines vérités sur son clan en rapport avec son talent et plus précisément le Mangekyou Sharingan, ses relations avec sa famille se dégradent peu à peu.

     

    Extinction d'une lignée

    Suite à sa rencontre avec Madara qui lui révèle l'histoire et la naissance du clan, il découvre entre autre que le Sharingan peut "muter" vers un Sharingan offrant un potentiel supérieur au Sharingan de base, le Mangekyou Sharingan. A la seule condition de tuer son meilleur ami. Possesseur de ce Dōjutsu, il tue (avec l'aide de Madara, sans qui il n'aurait pu déjouer les forces de sécurités de Konoha) un à un tous les membres de son clan, parents inclus, sauf Sasuke. Itachi affirme alors à son petit frère que s'il veut se venger, il doit posséder le Mangekyou Sharingan et lui lance "Si tu veux me vaincre, haïs-moi, déteste-moi, et survis par tous les moyens". Il disparaît de Konoha à la fin de cette effroyable soirée. Il n'y réapparaîtra que quelques années plus tard sous le costume de l'Akatsuki. Quelques années plus tard l'inéluctable face à face des frères intervient. Itachi fera croire à Sasuke, qu'il l'a épargné pour effectuer une transplantation de ses yeux à la place des siens, ceux-ci étant sévèrement endommagés du à l'effet secondaire du Mangekyou Sharingan. Une transplantation des yeux permettrait à la personne transplantée, d'utiliser le Mangekyou Sharingan sans dommage pour ses yeux. Itachi affirmera alors devenir l'homme le plus puissant du clan Uchiha, Madara n'étant "plus que l'ombre de lui-même". Ses dires ne sont en fait qu'un leurre pour que Sasuke combatte à 100% de ses capacités. Suite à une succession de techniques plus puissantes pour l'un et plus astucieuses pour l'autre, Sasuke arrive à sa limite. La mort n'est pas loin. Intervient alors Orochimaru, qui est immédiatement éliminé par Itachi. Le sceau maudit disparait alors de Sasuke. Itachi meurt épuisé par l'utilisation de son Mangekyou Sharingan. Sasuke, inconscient suite au combat qu'il vient de livrer, est alors récupéré par Madara. Madara révélera alors qu'Itachi aurait décimé son clan sous les ordres de Konoha. Il se serait sacrifié pour accomplir cette mission dont l'origine remonte à la création de Konoha. Seuls Danzou, Sarutobi et les deux hauts conseillers sont au courant de cette terrible vérité... Même après la création de Konoha par Madara et Hashirama, une rivalité a perduré entre les deux clans Uchiwa et Senju de la forêt. Le clan Uchiwa a été, après la création de Konoha, mis à l'écart des postes clés de la direction de Konoha par les autres clans formant Konoha. Peu à peu un sentiment d'injustice s'est installé chez une partie des Uchiwa. Une partie du clan s'est alors rebellé contre Konoha et a tenté de faire un coup d'état afin de prendre la téte du village. Mais la rebellion a été étouffée avant de passer à l'action par des membres du clan Uchiwa, qui n'étaient autres qu'Itachi et Madara.

     

    Akatsuki

    Il rejoindra ensuite l'Akatsuki (organisation criminelle de puissants ninjas de rang S), il sera l'un des premiers des 11 membres que comptera l'Akatsuki. Pour le compte de cette organisation, il recherche Naruto pour lui extraire Kyûbi, le démon-renard à neuf queues scellé dans son corps(il recherche aussi les huit autres démons). Le mystère sur le fait qu'Itachi ait épargné son frère demeure durant une grande partie de l'histoire. Dans l'Akatsuki, Itachi fait équipe avec Kisame Hoshigaki. Itachi recrutera d'autres membres pour l'organisation dont Deidara. Itachi provoquera aussi le départ d'Orochimaru rendu fou de jalousie du Sharingan celui-ci quittera l'Akatsuki pour se mettre à la recherche du Sharingan et détruire l'organisation. On note au fil des chapitres que sa dévotion envers l'Akatsuki est sans faille. Itachi reste un personnage dont les motivations se dévoilent au compte-goutte. Après la mort d'Itachi, on apprendra que celui-ci n'avait aucune confiance en Madara et qu'il a intégré l'Akatsuki entre autre pour surveiller les actions de Madara et protéger Sasuke de ce dernier.

     

    Notes

    A ce jour il est l'un des shinobis les plus puissants; son Mangekyou Sharingan lui conférant des pouvoirs incroyables et lui permettant d'utiliser les techniques sacrées comme les Arcanes Lunaires: Tsukuyomi, dimension dans laquelle il contrôle le temps, l'espace etc. ou Amaterasu, le feu céleste, invoquant un brasier noir capable de tout brûler car il créée une température solaire ou Susanoo qui lui permet d'invoquer un fantôme surpuissant . Croiser son regard revient à perdre un combat singulier contre lui. Le Mangekyou Sharingan reste toutefois une technique très éprouvante pour son utilisateur (il dépense énormément de Chakra et peut le rendre aveugle s'il l'utilise trop souvent). Sharingan à part, Itachi a toujours été un combattant complet maîtrisant tous les domaines : Ninjutsu, Taijutsu, Genjutsu, Dōjutsu et lancer de projectiles (Shurikens...). Il semblerait que les ultimes pouvoirs de son Mangekyou Sharingan soient au nombre de trois, comme les trois grandes divinités Shinto; Amaterasu était du ninjutsu et Tsukuyomi du genjutsu, il dispose d'une arcane ultime d'invocation du nom de Susanoo (qui est le troisième dieu majeur du Shintoïsme). Il dispose aussi d'une vitesse de déplacement et d'exécution de technique impressionnante, cette vitesse alliée à son intelligence pour détourner l'attention, lui permettent de surprendre ses adversaires ; lors de son combat contre Kakashi Hatake ce dernier ne put voir les mouvements de mains d'Itachi malgré son Sharingan. Il est aussi capable d'effectuer des jutsus sans pour autant effectuer de signes avec ses mains. Cependant, il ne peut pas se servir énormément de son Mangekyou Sharigan sinon il court le risque de devenir aveugle, comme le lui fait remarquer Kakashi Hatake dans le volume 29.

    Itachi évoque la possibilité d'un troisième Uchiwa encore en vie car il révèle à Sasuke que si ce dernier obtient le Mangekyou Sharingan, il sera le 3e Uchiwa capable de l'activer et de l'utiliser. Son anneau représente le phénix: Suzaku (un des 4 dieux protecteur du pays du SUD).

    Il se trouve que ce troisième Uchiwa n'est autre que son complice dans le meurtre du clan Uchiwa et son maître: le fameux Madara Uchiwa. Itachi affirme à Sasuke que Madara n'est plus que l'ombre de lui même et qu'il a pour ambition de le surpasser afin d'obtenir le titre du plus puissant Uchiwa.

    Après un combat cataclysmique durant lequel il déchaine les 3 niveaux de techniques du Mangekyou Sharingan, Itachi, trop épuisé, s'écroule au sol alors qu'il est sur le point de prendre les yeux de son frère. Avant de mourir, il transmet a Sasuke l'Amaterasu. Selon Madara, dans le chapitre 397, Itachi voulait protéger Sasuke en lui transmettant le pouvoir du Mangekyou Sharingan, ceci dans le but de tuer Madara et protéger par la même occasion son petit frère de la puissance démesurée de ce dernier et de la vérité sur le massacre du clan Uchiwa que le leader de l'Akatsuki pourrait lui raconter si celui-ci la connaissait. Il aurait essayé de veiller sur Konoha et le monde des ninjas depuis le départ, c'est ce que confie Madara à Sasuke à la fin du chapitre. La technique qu'a utilisée Itachi est inconnue jusqu'à présent mais il semblerait que le simple fait d'avoir touché Sasuke sur le front et d'avoir fait couler du sang dans ses yeux avant sa mort ait transmis Amaterasu pour qu'il se déclenche en contact du Sharingan de Madara mais cela n'a pas suffit, car ce dernier a réussi à éteindre les flammes (sûrement en se téléportant). Dans le chapitre 400, Madara nous apprend qu'Itachi avait déjà prévu de combattre Sasuke et de mourir de ses mains pour que son jeune frère puisse obtenir le Mangekyou Sharingan. Puis dans le chapitre 401, Madara informe à Sasuke qu'Itachi a déchaîné les pouvoirs du Mangekyou Sharingan sur lui pour le pousser aux bouts de ses forces afin que Sasuke se libère de l'emprise d'Orochimaru. Ainsi, Itachi pouvait se débarrasser du Sannin Legendaire et libérer Sasuke du Sceau Maudit du Ciel avec son ultime jutsu, Susanoo, pour qu'enfin Itachi puisse éveiller Sasuke au Mangekyou Sharingan via sa propre mort, lui qui est la personne la plus apparentée à Sasuke. En réalité, d'après Madara, si Itachi avait vraiment voulu tuer son jeune frère, Sasuke serait effectivement mort à l'heure actuelle (donc Itachi avait bien raison d'affirmer qu'il était le plus fort des deux frères bien qu'il reconnait que Sasuke à bien progressé). Le fait de prétendre vouloir prendre les yeux de Sasuke pour s'éveiller au Mangekyou Sharingan Eternel comme le fait d'accuser Madara d'être derrière l'attaque de Kyuubi sur Konoha il y a 16 ans étaient des mensonges qu'Itachi à raconté à Sasuke pour qu'il ne puisse jamais croire ce que Madara lui raconterait sur la vérité du massacre du clan Uchiwa. Madara ajoute qu'Itachi aurait rejoint l'Akatsuki aprés le massacre du clan Uchiwa dans le but de surveiller de l'intérieur la dangereuse organisation. Et le fait qu'il soit revenu à Konoha après la mort de Sandaime Sarutobi qui avait promis à Itachi de veiller sur Sasuke et de ne pas lui raconter la vérité du massacre de leur clan, était un message envoyé à Danzou et aux deux Conseillers de Konoha pour leur dire qu'il était toujours vivant et qu'ils n'avaient pas intérêt à faire le moindre mal à Sasuke au risque qu'il donne des informations sur Konoha aux puissances ennemies comme il l'avait dit à Danzo juste avant de quitter Konoha après le massacre. Ensuite Madara dit à Sasuke que si Itachi a réussi à se débarrasser de tout sentiments pour tuer tous ceux qui lui étaient proches pour la paix de Konoha, il n'a pu se résigner à tuer son jeune frère, car pour Itachi, Sasuke est encore plus important à ses yeux que Konoha. C'est pourquoi il voulait toujours rendre Sasuke plus fort en le poussant à le haïr et à chercher la puissance pour non seulement mourir de la main de son jeune frère afin d'expier sa culpabilité du massacre des Uchiwas, mais aussi par la même occasion, pour que Sasuke venge le clan Uchiwa et passe pour un héros aux yeux de Konoha bien qu'Itachi se savait condamné à mourir par sa maladie (en effet dans son combat avec Sasuke, il crache beaucoup de sang). D'ailleurs, d'après Madara, pour être sûr de ne pas mourir avant son combat planifié par ses soins avec Sasuke, il prit toutes sortes de médicaments pour rester en vie et même s'il savait qu'il serait diminué pour le combat fratricide... Il avait estimé ses forces restantes bien suffisantes pour que le combat se déroule comme il le voulait c'est à dire en laissant Sasuke le vaincre (pour les raisons citées juste un peu plus haut). D'après Madara, malgré la vie infernale qu'a eu Itachi, celui-ci est mort le sourire aux lèvres et il rajoute que ce dernier a réussi à le tromper jusqu'à sa mort (bien que celui-ci ait cru avoir réussi à voir clair les intentions d'Itachi durant leur combat avec son Sharingan). Madara prétend qu'Itachi a légué à Sasuke l'avenir des Uchiwa.

    Dans le chapitre 403, on apprend par le souvenir de Naruto de sa rencontre avec Itachi dans la forêt lorsqu'il courait après Sasuke qui partait à la recherche d'Itachi, qu'Itachi a donné une partie de son pouvoir à Naruto afin d'aider celui-ci a arrêter Sasuke au cas où le jeune Uchiwa attaquerait Konoha pour venger son clan. (Itachi avait anticipé une rencontre de son frère avec Madara Uchiwa où celui-ci tenterait de manipuler Sasuke en lui racontant une histoire sur lui et une autre, falsifiée, sur le massacre du clan).

     

    Techniques

    • Sharingan:

    Dojutsu (l' art d' utiliser les pupilles) héréditaire du clan Uchiwa. Permet de recopier des techniques de Taijutsu, Genjutsu et Ninjutsu (mais pas les techniques héréditaires). Le Sharingan ayant 3 "branches" permet de prévoir les mouvements de l'adversaire en observant, entre autres, son agressivité et son flux de chakra. Itachi est capable de faire un genjutsu avec son Sharingan, de montrer un évènement passé comme un genjutsu sauf que ça ne rend pas fou et il peut regarder à l'intérieur d'une personne pour voir ses pouvoirs cachés.

    • Mangekyou Sharingan (Kaléidoscope Hypnotique du Sharingan/Confusion des 1000 Sharingan):

    Itachi possède une version très évoluée du Sharingan (La plus puissante forme de ce dojutsu étant acquise par Madara). On ne sait pas si le Mangekyou Sharingan permet d'être encore meilleur au combat rapproché (Taijutsu) que le sharingan à 3 branches, mais on sait qu'il permet d'utiliser des techniques extrêmement puissantes, correspondant à une trinité de dieux dans la mythologie japonaise : Amaterasu (Déesse du soleil), Tsukuyomi (Dieu de la lune) et Susanoo (Dieu de l'orage). Les limites du Mangekyou Sharingan sont qu'il consomme beaucoup de chakra (après deux Tsukuyomi et un Amaterasu, Itachi est pratiquement vidé de son chakra), et semble affecter la vision de son utilisateur (Kakashi mentionne le fait que la vision d'Itachi s'est détériorée lors de leur 2e affrontement. De plus, nous apprenons dans le chapitre 385 par la parole d'Itachi lui-même que à force, le Mangekyou Sharingan rend aveugle et nous découvrons qu'il permet de contrôler la puissance de Kyubi.Sa pupille ressemble à un shuriken.

    • Tsukuyomi (Les Arcanes Lunaires):

    Première technique du Mangekyou Sharingan,solicitant l'oeil gauche du Mangenkyou Sharingan,cette illusion, affectant la perception visuelle de la victime, est extrêmement dangereuse puisqu'effective dans un laps de temps d'une seconde, il est pratiquement impossible de la déjouer (Itachi révèle à Sasuke que seul un autre utilisateur du Mangekyou Sharingan peut contrer cette technique. Cependant dans le chapitre 388 Sasuke réussit à le briser avec un simple sharingan en y associant la puissance du niveau 2 du Sceau Maudit du Ciel d'Orochimaru). Elle plonge la victime dans le monde chaotique du Tsukuyomi où le lanceur de l'illusion contrôle temps, espace et matière, et dispose donc de l'adversaire comme d'une marionnette durant 72 heures (dans l'esprit de la victime). La douleur que l'on peut infliger est telle que, même si elle n'est qu'illusoire, l'esprit la ressent comme étant réelle, ce qui peut être insupportable voire mortel. Après avoir encaissé un Tsukuyomi, l'adversaire tombe dans un état comateux (au mieux) ou meurt (au pire).

    • Amaterasu (La Lumière Céleste):

    Nom inspiré de Amaterasu, déesse shintoiste du soleil, c'est la seconde technique du Mangekyou Sharingan, associée au sharingan droit. Il s' agit probablement du ninjutsu le plus puissant. Comme le trou noir de Kakashi, elle agit sur un point fixé par l'utilisateur. La technique invoque autour du point fixé une nuée de flammes d'un noir pur, suffisamment destructrices pour dévorer le feu normal lui même ou pour détruire la paroi de l'estomac du crapaud invoqué par Jiraya. Les flammes se ruent à très grande vitesse sur un point fixé par l'utilisateur en brûlant tout sur son passage. Une fois la cible touchée, il n'existe aucun moyen de stopper les flammes, à moins de les enfermer par un sceau comme le fait Jiraya, ou que l'utilisateur ferme son oeil, ce qui fait disparaître l'Amaterasu. Elle coûte énormément de chakra et, quand Itachi l'utilise contre Sasuke, son oeil droit est victime de saignements abondants.

    • Susanoo (Esprit du dieu de l'orage):

    Troisième et dernière technique du Mangekyou Sharingan, ce nom est inspiré de celui de la troisième divinité shintoiste, celle de l'orage. La technique invoque une nuée de flammes prenant une forme semblable à celle d'un buste avec une tête angélique couverte par un masque colérique à long nez. Le buste est entourée de bandelettes de flammes. Il développe également deux bras, l'un tenant le miroir de Yata, un bouclier réfléchissant toute attaque, l'autre tenant une sorte de gourde pouvant créer une épée légendaire spéciale: l'épée de Totsuka, ou le katana de Sakegari. Cette épée spirituelle, sans réelle forme physique, piège tout ce qui la touche dans un genjutsu éternel plongeant la victime dans un merveilleux rêve. La lame est enchantée par une technique de sceau, un Fuinjutsu, surpuissant. Susanoo serait donc plutôt une technique d'invocation, extrêmement puissante. Cette technique a permis à Itachi de se débarrasser de Orochimaru avec une facilité déconcertante, lorsque celui-ci a refait surface lors de son combat contre Sasuke. Le buste entoure en permanence l' utilisateur, qui est ainsi sous une protection absolue et devient invincible.

    • Genjutsu, tactile

    Mis à part ses yeux et ses corbeaux aux Sharingan il peut faire des genjutsu avec son index droit.

    • Genjutsu, Gaechi (Reflet d'illusion):

    Cette technique permet de retourner une illusion contre son utilisateur. Utilisé sur Kurenai.

    • Genjutsu, corbeaux  :

    Cette technique permet d'uiliser des corbeaux afin de piéger la cible dans un genjutsu très puissant. (Il semble que la particularité du Genjutsu de Itachi est les corbeaux. En effet, on les retrouve à chaque fois qu'il effectue un genjutsu).

    • Kâton : Goukakyuu no Jutsu (Katon : Grande Boule de feu suprême):

    C'est une technique de feu propre aux Uchiwa qui consiste en une boule de feu soufflée sur l'adversaire. Quand un Uchiwa parvient à réaliser cette technique, il est considéré comme un homme au sein du clan. (Itachi la réalise pour la première fois à 7 ans).

    • Suiton : Kaioudan (Suiton : Siphon d'eau):

    Canons à eau. De puissants et épais jets d'eau s'écrasent sur l'adversaire.

    • Suiton : Mizu bunshin no jutsu (Suiton : Clone aqueux):

    Cette technique assez connue au pays du brouillard permet de créer des clones de l'utilisateur (c'est une technique de Kisame enseignée à Itachi), possédant le dixième de sa puissance, et ne pouvant se déplacer très loin de celui-ci.

    • Suiton : Suiryuudan no jutsu (Dragon aqueux ) :

    L'attaquant fait apparaître un Dragon d'eau qui s'écrase sur l'ennemi.

    • Suiton Suijinheki (La Barriere d'eau)

    Technique Suiton, pour se protéger l'attaquant fait jaillir un mur d'eau qui protege surtout des technique katon.

    • Kage Bunshin no Jutsu (Clonage de l'Ombre):

    Itachi utilise fort judicieusement cette technique et crée des clones très rapidement, ce qui en fait un adversaire très dangereux. En fait Kakashi n'a même pas le temps de les voir se créer, même avec son propre Sharingan, mais on suppose qu'il n'a pas composé des signes de mains pour créer ses clones comme il l'a fait dans le chapitre 387 durant son combat contre Sasuke.

    • Bakuretsu Kage Bunshin (Clone de l'ombre explosif):

    Cette technique crée un clone explosif qui, en plus de tromper l'adversaire, peut le blesser grâce à une forte explosion.

    • Genjutsu de la clochette

    Itachi, grâce au son émis de la clochette du chapeau de l'Akatsuki, est capable d'endormir des ennemis de niveau inférieur au sien. Le son produit est amplifié grâce à un Genjutsu et atteint le cerveau directement, endormant ainsi son ennemi pendant des heures (épisode 81).

    Il excelle aussi de manière générale dans tous les domaines, et de manière bien notée dans le Genjutsu. Itachi est aussi très doué en Taijustu ainsi qu'en Ninjutsu.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique